quarta-feira, janeiro 05, 2005

Heranças

No Le Figaro, Jean-Louis Harouel tem hoje uma coluna de opinião com o título Les legs du christianisme com a qual não posso estar mais de acordo.

Soyons clairs : «culture» signifiant ici civilisation, développer «une sensibilité culturelle musulmane» revient à encourager une islamisation de la civilisation de l'Europe. Or, précisément, l'Europe est aujourd'hui ce qu'elle est grâce au fait qu'elle a refusé plus de mille ans durant de devenir musulmane. C'est parce que l'Europe a été capable de chasser de son sol les dominations musulmanes qui s'y étaient établies par la conquête (Sicile, Italie du Sud, Espagne, France méridionale, Balkans) ainsi que de repousser les grandes offensives militaires musulmanes – en dernier lieu devant Vienne voici trois siècles –, que nous vivons dans une société laïque, libre, tolérante, économiquement développée, à haut niveau de vie moyen et socialement généreuse. Cette société est le produit historique de la civilisation chrétienne européenne.

C'est parce qu'elle a su rester chrétienne que l'Europe a pu construire une civilisation intellectuelle et technique apportant une connaissance du réel et une action sur lui qui ont révolutionné la condition humaine. L'Europe a inventé aussi bien l'histoire moderne que l'anthropologie, l'archéologie ou la sociologie. Chose sans précédent, la science européenne a voulu connaître et comprendre les autres civilisations. C'est ainsi que l'art musulman ou l'art hindou sont pour la civilisation née du creuset de l'Europe chrétienne un objet d'étude et de dilection, au même titre que son propre patrimoine artistique.

De facto, há muita gente que se esquece de factos tão simples como estes e querem negar a herança da civilização onde vivem.