quarta-feira, janeiro 26, 2005

Os novos "protocolos dos sábios de Sião"?

Na véspera da comemoração dos 60 anos da libertação do campo de extermínio de Auschwitz, leio esta notícia, deveras preocupante: 19 deputados russos exigem a interdição jurídica de todas as organizações judaicas. Razões? Extremamente racionais como se pode ver, ou melhor, ler:

Les avis négatifs exprimés par les patriotes russes sur les qualités juives typiques et sur les actions juives dirigées contre les non-juifs correspondent à la réalité. Ces actions ne sont guère spontanées, mais sont réglementées par le judaïsme et pratiquées depuis deux millénaires. Les discours et les publications des patriotes dirigés contre les Juifs, qui leur sont incriminés, représentent en fait une auto-défense qui contient peut-être des ardeurs stylistiques, mais qui est exacte pour l'essentiel.

Plusieurs actions anti-juives sont organisées en permanence dans le monde entier par des Juifs eux-mêmes dans le but de provoquer des mesures punitives contre des patriotes (…) Les règles et le mode de vie des Juifs permettent de comprendre pourquoi les Juifs ont toujours été confrontés, parmi tous les peuples, au soi-disant « antisémitisme », voire au refus de cette morale judaïque. C'est pour cette raison que les Juifs n'avaient pas tous les droits dans les États chrétiens et n'ont obtenu l'égalité des droits qu'à la suite des révolutions bourgeoises antimonarchiques. De même, dans l'Empire russe, après des tentatives infructueuses de rendre les Juifs « pareils à tout le monde », ils ont été privés d'égalité non pas parce qu'ils étaient des Juifs ethniques (l'Empire a été multinational), non pas parce qu'ils n'étaient pas chrétiens (il y avait des musulmans et des bouddhistes dans l'Empire), mais parce que la religion juive est anti-chrétienne et prône la haine du prochain, allant jusqu'à des meurtres rituels. Plusieurs cas de cet extrémisme rituel ont été prouvés par la justice…

Todos os estereótipos estão aqui presentes, recuperando os mitos que circularam durante séculos e também o tipo de acusação feita nos "Protocolos dos sábios de Sião". Aliás, foi na Rússia imperial que esse livro foi fabricado, pelo que talvez não seja de admirar.

Mas se talvez não nos admiremos com isto, talvez devamos ficar preocupados. O anti-semitismo é algo que parece que vai-e-vem e nenhum país europeu está livre disso.